A LA UNEENTREPRENDRE

Benchmark : quelle est son importance de cet outil de comparaison ?

Le benchmark représente un outil d’évaluation qui permet de comparer les performances d’une entreprise aux meilleurs acteurs de son secteur. Il se base sur un processus d’analyse par rapport à un ou plusieurs modèles reconnus. Il s’agit donc d’une démarche importante et stratégie qui aide les entreprises à prendre de l’avance sur leurs concurrents. Que savoir donc de cette approche marketing ? Voici un dossier complet sur le sujet.

Benchmark : une méthode performante pour assurer sa supériorité

Selon l’ex-directeur général de Xerox Corporation, David Keans, le benchmark « représente un processus continu d’évaluation des services, des produits et des stratégies par rapport à la concurrence ou les entreprises reconnues comme leader ».

Pour Robert C Camp, le benchmark est un procédé qui recherche les stratégies les efficaces pour une activité précise dans le but de devenir leader de son secteur d’activité.

Ainsi, le benchmark peut être défini comme une action de comparaison d’un produit, d’un service ou d’un processus avec une activité semblable reconnue comme étant la plus rentable de son milieu. Il aide les entreprises à définir leurs objectifs et des plans d’action pour devenir et rester leader.

Le benchmark est aussi appelé benchmarking. Il désigne repère, référence ou étalon en français. Il a été utilisé pour la première fois dans les années 1980 pour étudier et analyser d’autres entreprises. Son but est d’optimiser ses propres méthodes de gestion et modes d’organisation.

Quelle est l’utilité du benchmarking ?

Lorsqu’une entreprise trouve un marché concurrentiel, elle doit étudier les indicateurs de qualité et de performance des autres acteurs du secteur. Pour ce faire, elle doit comparer les forces en présence sur ce marché : partenaires, concurrents directs et indirects, confrères, etc.

Pour une organisation, la concurrence représente à la fois un moteur d’amélioration et un danger. C’est un facteur qui la pousse à s’améliorer constamment. L’analyse comparative ou le benchmark l’aide à :

  • Mesurer ses propres performances ;
  • Évaluer sa progression sur certains plans ;
  • Déterminer les actions qu’elle réalise mieux et moins bien que la concurrence.

Le benchmark apparait ainsi comme un outil performant pour mieux comprendre une situation concurrentielle afin d’améliorer le rendement de sa société.

Cette analyse comparative peut être utilisée pour les tâches suivantes :

Déterminer des business model productifs

Elle permet d’observer et d’analyser le fonctionnement des entreprises prospères. Cela permet d’identifier les savoir-faire, les compétences et les stratégies qui contribuent à la productivité d’un business model.

Simplifier le partage de connaissances

Les résultats issus de cette analyse comparative peuvent être adaptés à sa propre entreprise.

Devenir leader de son domaine d’activité

En mettant en pratique les bonnes pratiques de ses concurrents, une entreprise peut prendre de l’ascendance sur eux.

Valider un projet de création d’entreprise

Le benchmarking est outil fiable pour comparer un projet de création d’entreprise avec les offres commerciales ou les stratégies existantes. Il offre des données précises, mais également des éventuelles pistes d’amélioration de l’offre.

Les différents types de benchmarking

Il existe quatre types de benchmarks. Il s’agit du :

  • Benchmark compétitif ou concurrentiel : il est utilisé pour étudier ses concurrents directs. Cette analyse concerne les entreprises positionnées dans le même métier et sur le même secteur d‘activité.
  • Benchmark fonctionnel : il consiste à analyser une fonction précise d’un processus. Les entreprises les plus productives, tous secteurs d’activité confondus sont ses éléments de comparaison.
  • Benchmark générique ou horizontal : il analyse les processus et les méthodes de travail. Son objectif est de collecter les meilleures pratiques des entreprises de référence, qu’elles soient dans le même secteur d’activité ou non.
  • Benchmark interne : il consiste à comparer la performance de plusieurs services internes sur une même activité. Le but est de déterminer les potentiels et perspectives d’optimisation sur cette activité.

Par ailleurs, il faut préciser qu’il existe une différence entre les benchmarks précis et les benchmarks globaux. Ces derniers font une analyse à 360 ° alors que les premiers sont centrés sur un métier, un service ou une fonction.

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette analyse comparative ?

Le benchmark est un outil d’analyse qui présente plusieurs avantages. En premier lieu, il est facile à mettre en place, car il ne nécessite que peu de matériel. Les utilisateurs ont juste besoin d’un ordinateur, d’une bonne connexion internet, d’un bloc note et d’un stylo.

Autre atout non négligeable, le benchmarking est moins coûteux. Il permet aussi aux entreprises de trouver les meilleures stratégies mises en place par les leaders du marché. Il les aide également à se surpasser et à devenir les leaders de leur secteur d’activité. Enfin, il permet de maitriser son environnement concurrentiel.

Comme inconvénient, la mise en œuvre du benchmark nécessite du temps et un grand nombre de personnes. L’entreprise peut mobiliser toute son équipe de salariés pour obtenir un résultat satisfaisant. Aussi, cette analyse comparative doit être exhaustive et aborder toutes les pratiques de tous les concurrents sérieux. Pour avoir un bon résultat, les entreprises doivent effectuer plusieurs changements dans leur fonctionnement.

Benchmark : quelle est son importance de cet outil de comparaison ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, Je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

Alexandre Hounpkevi

Rédacteur web depuis de nombreuses années, Je suis avant tout un passionné du monde de l'entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d'actualité et pertinents.