IMMOBILIER

Immobilier en 2024 : comment les banques peuvent stimuler le marché

Les nouvelles mesures du HCSF, en vigueur depuis le 24 décembre, ne devraient pas avoir un grand impact sur le marché immobilier. Les experts misent davantage sur la réaction des banques qui reviennent massivement. Parmi les changements apportés figure la possibilité d’étendre à 27 ans la durée du prêt à condition d’engager au moins 10 % du montant emprunté en travaux de rénovation énergétique. Les deux autres mesures annoncées auront peu d’effet : celle concernant les intérêts des prêts relais et celle permettant aux banques de lisser leur quota de dossiers excédant le seuil des 35 % d’endettement sur trois trimestres.

Les banques reprennent le contrôle

Les nouvelles mesures pour relancer le marché des crédits immobiliers pourraient ne pas être suffisantes, selon certains experts. La réaction des banques sera la clé, car elles pourraient être moins réticentes à accorder des prêts avec la remontée des taux d’intérêt. Les règles strictes du HCSF qui limitaient précédemment les prêts pourraient être assouplies. Malgré cela, toutes les banques sont de retour sur le marché du crédit et cherchent à attirer de nouveaux clients avec des taux actuels autour de 4,3 % à 4,6 %. Cependant, la demande est en baisse en raison du coût élevé des biens et du crédit, ce qui affecte négativement les agences immobilières. Bien que le dernier trimestre 2023 ait été difficile, l’espoir demeure dans la stabilisation voire une légère baisse des taux d’intérêt récemment observée pour convaincre les ménages de saisir des opportunités en 2024.

Immobilier en 2024 : comment les banques peuvent stimuler le marché
Engagée dans l’entrepreneuriat depuis une décennie, je dirige une entreprise française dédiée à l’amélioration de la communication d’entreprise. Mon intérêt pour la finance se manifeste à travers la transmission de conseils et d’expériences dans mes écrits.

Alicia Trudeau

Engagée dans l'entrepreneuriat depuis une décennie, je dirige une entreprise française dédiée à l'amélioration de la communication d'entreprise. Mon intérêt pour la finance se manifeste à travers la transmission de conseils et d'expériences dans mes écrits.