NEWS

2023 : Réseaux Sociaux Face à une Année de Remises en Cause Profondes – Analyse Complète

En 2023, les réseaux sociaux ont subi des changements majeurs en raison de défis tels que la baisse du marché publicitaire et la concurrence accrue de TikTok. Instagram, Facebook, Twitter et Snap ont dû s’adapter en cherchant de nouveaux modèles commerciaux et en adoptant de nouvelles technologies. Parallèlement, une régulation plus stricte s’est mise en place, surtout en Europe.

Exploration du modèle payant

Les réseaux sociaux gratuits se tournent maintenant vers les abonnements payants pour compenser leurs pertes de revenus publicitaires. Selon le directeur général de Zuora, cette nouvelle source de revenu pourrait représenter jusqu’à 50 % des recettes du secteur d’ici cinq ans.

Twitter a pris un virage radical en proposant des abonnements premium offrant une meilleure visibilité et moins de publicités aux utilisateurs. Meta, la maison mère d’Instagram et Facebook, a instauré un forfait payant pour accéder à ses plateformes afin de limiter l’impact du règlement européen sur la protection des données. Enfin, Snap continue à développer son abonnement Snapchat+ avec toujours plus de fonctionnalités exclusives, comptant déjà 5 millions d’abonnés en septembre.

Durcissement des régulateurs

L’Europe applique désormais des règles plus strictes aux plateformes en ligne pour la modération des contenus haineux et illégaux. Les réseaux sociaux ne peuvent plus fixer leurs propres règles et risquent une amende pouvant aller jusqu’à 6 % de leur chiffre d’affaires annuel mondial s’ils ne respectent pas ces nouvelles obligations. En cas de violations graves, ils risquent même l’interdiction d’exercer en Europe.

L’épreuve de la modération dans les conflits

Le conflit entre Israël et le Hamas a causé une propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux. La Commission européenne a lancé des enquêtes contre Twitter, Meta et TikTok pour lutter contre ce phénomène. Les émeutes urbaines en France l’été dernier ont également été source de troubles sur les réseaux sociaux, nécessitant une modération accrue. Des craintes existent quant à la désinformation massive lors des prochaines élections européennes en 2024.

Les préoccupations croissantes concernant les enfants sur Internet

Il est encore difficile de lier directement le temps passé sur les réseaux sociaux à la hausse des troubles mentaux chez les jeunes. Cependant, les plateformes telles que YouTube, TikTok, Meta (Facebook, Instagram) et Snap font l’objet d’une forte pression en Europe pour mettre en place des mesures visant à protéger la santé physique et mentale des mineurs. Les dispositifs de contrôle parental, les mesures contre les utilisateurs inconnus et les limites de temps d’utilisation sont au cœur des préoccupations.

Aux États-Unis également, le sujet suscite un vif intérêt. Des sénateurs mènent des enquêtes sur le secteur des réseaux sociaux et examinent de près la question via des auditions sous serment de professionnels du domaine. Par ailleurs, du côté de l’antitrust, la FTC propose une mise à jour des règles concernant la vie privée en ligne des enfants. L’une des suggestions est d’interdire la publicité ciblée sur les enfants âgés de moins de 13 ans, sauf autorisation expresse des parents.

L’intelligence artificielle s’infiltre

Les réseaux sociaux se tournent vers l’intelligence artificielle pour créer du contenu automatiquement. Meta propose aux annonceurs d’utiliser cette IA pour générer des messages en texte, image et vidéo. TikTok a également présenté une IA comme un “assistant créatif” avec qui discuter par écrit. Snap offre à ses utilisateurs un ami virtuel nommé “My AI”, capable de suggérer des idées de cadeaux, écrire des poèmes et planifier des itinéraires. Des chatbots similaires ont été lancés plus discrètement sur Instagram et Facebook. Les abonnés premium de X peuvent poser des questions à Grok, une IA générative sarcastique.

Meta mise sur Threads

Le service Threads de Meta peine à s’imposer en Europe. Après son lancement en mi-décembre, l’application a été téléchargée 2,6 millions de fois dans toute l’Europe. Cependant, ce chiffre est nettement inférieur aux téléchargements au Royaume-Uni (4,5 millions) et aux États-Unis (16,8 millions) sur la même période.

2023 : Réseaux Sociaux Face à une Année de Remises en Cause Profondes – Analyse Complète

En tant qu’auteur chevronné spécialisé dans le domaine des entreprises, je explore avec passion les nuances du monde professionnel à travers mes articles, offrant ainsi une perspective informée et analytique sur les tendances, les défis et les succès qui façonnent le paysage entrepreneurial contemporain. Mon engagement à fournir des analyses approfondies et des conseils pratiques vise à inspirer et éclairer les lecteurs avides de comprendre les dynamiques complexes du monde des affaires.

François Givord

En tant qu'auteur chevronné spécialisé dans le domaine des entreprises, je explore avec passion les nuances du monde professionnel à travers mes articles, offrant ainsi une perspective informée et analytique sur les tendances, les défis et les succès qui façonnent le paysage entrepreneurial contemporain. Mon engagement à fournir des analyses approfondies et des conseils pratiques vise à inspirer et éclairer les lecteurs avides de comprendre les dynamiques complexes du monde des affaires.